Quand la parole se libère, le débat est ouvert

  • Post category:Non classé

« Nous, classe de 3ème A au collège Maï et Georges Politzer, avons eu une chance inouïe de participer à un fabuleux projet animé par les professeurs de français et d’histoire, Mmes Dumont et Tardif, Aurélie de Citoyenneté Jeunesse et les personnels de la bibliothèque de Montreuil. Le célèbre, talentueux et artiste caricaturiste congolais incontesté Al’Mata s’est joint à nous tout au long du projet. Il nous a permis de comprendre un autre angle de la liberté d’expression.

Ce projet nous tient particulièrement à cœur dans la mesure où les sujets étudiés furent en grande partie terribles et injustes. Nous avons donc tout au long de l’année approfondi et analysé ces derniers dans un tout autre état d’esprit : chaleureux et distrayant, l’humour mais pas seulement. La position du journal tourne autour de la question fondamentale mais fortement controversée : avons-nous le droit de rire de tout aujourd’hui ? Ce projet a notamment pour thème « la liberté d’expression » et pour sujets l’immigration, les guerres et les attentats.

Maints articles, interviews, travaux/ateliers pratiques, sorties culturelles et rencontres ont été entrepris. Bonne lecture !»

Camilia, classe de 3èmeA

Lecture « Maï en mai »rienquundessin

 

Titre du projet : Dessins de presse
Collège Georges et Maï Politzer de Montreuil, classe 3ème A
Professeurs : Gaëlle Dumont, Lettres et Hélène Tardif, Histoire-géographie
Intervenante : Al Mata, dessinateur
Chargée de projet Citoyenneté jeunesse : Aurélie Leprette
Partenaire : Réseau des bibliothèques de Montreuil

 

*Ce projet a été conçu et mis en œuvre dans le cadre du dispositif « La Culture et l’Art au collège » initié par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis.