A la rencontre des œuvres d’art  !

A la rencontre des œuvres d’art !

En s’appuyant sur les propos de Marcel Duchamp « c’est le regardeur qui fait le tableau », les projets « Œuvres en résidence » (OER) sont des invitations faites aux jeunes de jouir des œuvres pour ce que l’on y voit, ce que l’on peut en faire, ce que l’on veut en dire.

La série de projets « Œuvres en résidence » (OER) est conçue comme un partage des regards, entre des collégiens et des œuvres de la collection départementale d’art contemporain. Cette mise en dialogue se fait par l’entremise :

  • d’un artiste qui présélectionne dans la collection des œuvres qui l’inspirent pour les partager avec une classe et engager les jeunes dans un processus de création autour des œuvres ;
  • ou d’un.e curateur.rice qui amène les élèves à concevoir leur propre exposition
Cette année cinq aventures artistiques ont eu lieu en Seine-Saint-Denis. Nous vous proposons d’entrer dans la fabrique de ces regards pluriels autour des arts visuels.

« 93 sur mer » – Collège Gérard Philipe – Aulnay-sous-Bois

Du 2 avril au 15 mai 2022 – Espace Gainville

Accompagnés par le curateur Thomas Conchou curateur, les élèves ont pu s’exercer à la pratique du commissariat d’exposition, de la sélection des œuvres à l’accrochage. En partenariat avec l’école d’art Claude Monet, ils ont investi l’Espace Gainville pour proposer leur exposition.

En point de départ, Thomas Conchou a soumis aux élèves le recueil de poèmes de Tarek Lakhrissi, « Fantaisie Finale », qui parle de la jeunesse, de la construction de l’identité, des rêves, des réseaux sociaux, etc. Les élèves ont choisi ensemble les quatre poèmes qui leur plaisaient le plus, ceux qui faisaient écho à leurs aspirations et préoccupations. Ils ont ensuite découvert une sélection d’une centaine d’œuvres variées en lien avec les thématiques des poèmes, et choisi celles qui dialoguaient le mieux avec ceux-ci. Il a fallu ensuite définir les espaces attribués à chaque poème et décider de l’accrochage.

Leur exposition s’appelle « 93 sur mer » en référence à une œuvre de Clarisse Fouquin qui a particulièrement fait réagir les élèves.

Pour voir le film qui raconte le projet cliquer ici

DES IMAGES SUR LES MURS – Collège Marais de Villiers – Montreuil

Du 24 mars au 4 avril 2022 -Mémorial de la Shoah à Drancy – centre de documentation – 1er étage

Tout au long de l’année scolaire, les élèves de la 3ème Lee Miller du collège Marais de Villiers à Montreuil, accompagnés par la photographe Rose Lecat ont exploré les images attachées à La cité de La Muette, de sa construction à aujourd’hui, dans la perspective d’une production artistique collective. Leur création s’inspire librement d’œuvres qu’ils ont choisi parmi la Collection départementale d’art contemporain et qui tissent des liens entre image, mémoire et lieux. L’exposition Des images sur les murs présente à la fois la réalisation des élèves et les œuvres qui ont nourri leur réflexion sur le déplacement plastique des images.

La maquette réalisée par les élèves propose une exploration sensible et singulière de la Cité de la Muette. Construite dans les années 30, la cité est d’abord la promesse d’un habitat social innovant, elle devient camp d’internement durant la seconde guerre mondiale, et retrouve sa fonction initiale en accueillant de nouveaux locataires à partir de 1949. Archives, plans, cadastres, dessins, photographies sont réunis par l’impression au cyanotype et apposés sur la maquette comme autant d’images qui collent à la peau, ici aux murs, d’un lieu chargé de mémoires.

Avec les œuvres de Kader Attia, Shimon Attie, Gianni Burattoni, Gunther Groenewege, Christian Lapie, Laurent Pernot, Michel Séméniako.

PAR-DELÀ NOS FRONTIÈRES – Collège Anatole France – Drancy

Salle polyvalente

Oeuvres en residence – Citoyennete Jeunesse / Charlotte Rouault. college Anatole France / Drancy (93). 28 mars 2022 . photo © sophie loubaton

Accompagnés par la documentariste sonore Charlotte Rouault, les élèves de la 3ème 2 du collège Anatole France de Drancya ont fabriqué objet sonore sur Drancy qui aborde le sujet de la frontière. les élèves se sont embarqués dans une exploration sonore de leur territoire… Tour à tour réalisateurs, intervieweurs, narrateurs, les élèves sont partis à la rencontre des personnes qui vivent dans ce territoire et/ou le traversent.

En prenant pour point de départ une sélection d’œuvres issues de la Collection Départementale d’Art Contemporain de la Seine-Saint-Denis traitant des questions des frontières et des migrations, les élèves ont fait émerger, une pensée « par-delà les frontières ».

Oeuvres en residence – Citoyennete Jeunesse / Charlotte Rouault. college Anatole France / Drancy (93). 28 mars 2022 . photo © sophie loubaton

« VAGÀLAM’ » – Collège Louise Michel – Clichy-sous-Bois

Du 9 mai au 10 juin 2022 – Salle polyvalente

Claire Luna, commissaire d’exposition et Rim Rejichi, professeure de français, ont accompagné la classe de 5ème 5 du collège Louise Michel à Clichy-sous-Bois, dans une réflexion sur les représentations de « l’eau ». À partir d’une sélection d’œuvres de la Collection départementale d’art contemporain de la Seine-Saint- Denis, Claire Luna a initié les élèves au métier de commissaire d’exposition en questionnant les imaginaires que charrient « L’eau ». Ils ont ainsi réalisé l’exposition Vagàlam’.

Durant l’année, les élèves ont questionné la polysémie sémantique de « l’eau » : à la fois considérée comme source indispensable à la vie qui conditionne les déplacements et les comportements des êtres vivants et comme élément symbolique présent dans la littérature, les arts, les croyances, les religions ou la mythologie. Ils ont dégagé trois thèmes : l’identité, l’absurde, et le flux qui composent leur exposition.

Au fil des mois, les élèves ont nourri leurs regards d’amateurs d’art avec un parcours culturel ponctué de visites d’expositions d’art contemporain et d’une rencontre avec Ismail Bahri, vidéaste, dont une pièce a été sélectionnée par les jeunes pour l’exposition à côté d’œuvres d’une quinzaine d’autres artistes contemporains.

Pour découvrir les œuvres exposées cliquer ici

« ÊTRE NATURE » – Collège François Mitterand – Noisy-le-Grand

du 9 mai au 6 juin 2022 – Salle Polyvalente

Magali Lambert, photographe a accompagné la classe Ulis du collège François Mitterrand de Noisy-le-Grand vers une exploration sensible de l’art et de la Nature.

L’exposition Être Nature propose des œuvres de la Collection départementale d’art contemporain de la Seine-Saint-Denis et des productions plastiques réalisées par les élèves. À partir d’une présélection d’œuvres de la Collection départementale proches de la notion du Land Art, les élèves se sont interrogés sur les liens entre la façon de se représenter et l’environnement.

Les chemins de l’école ou les balades en forêt ont permis d’observer et de collecter divers matériaux (branches, feuilles…) et la découverte des œuvres a incité à expérimenter différents modes de création. Chaque élève a créé, à la manière de Nils Udo, d’Andy Goldsworthy, de Marinette Cueco ou encore de Charles Belle, plusieurs compositions mêlant différentes matières plastiques (peinture, collage) et des éléments de la nature collectés. Puis les élèves ont posé de profil devant l’objectif de Magali Lambert. Leur silhouette devient alors le contour et le contenant des compositions qu’ils avaient réalisées en atelier. L’image produite superpose la représentation de soi et leur réalisation de land art. Chaque « Être Nature » est une alliance, une coopération entre soi et la Nature et donne à voir le lien vivant entre les humains et leur environnement

Cette exposition a présenté une partie des fruits du travail des élèves : les « Être Nature », une sélection des compositions végétales, une galerie de portraits, une bande sonore réalisée par les élèves avec l’artiste Madeleine Guédiguian ainsi que des œuvres qui ont nourri leur réflexion.

.

 
 Le programme Œuvres en Résidence se déroule dans le cadre des parcours Culture et art au collège portés par le Département de la Seine-Saint-Denis et l'association Citoyenneté Jeunesse.