Roméo et Juliette, le complot

« Dans la jolie commune de Neuilly-sur-Marne, deux illustres collèges, d’égale dignité, enflamment à nouveau leurs antiques querelles » …

Ainsi commence l’histoire de Roméo et Juliette, revisitée par les 4e 9 du collège Honoré de Balzac. Accompagnés de la comédienne Serena Reinaldi, les élèves ont réécrit et interprété une histoire d’amour entre deux élèves de collèges rivaux, et les problématiques auxquelles se confrontent le jeune couple : stéréotypes, pression sociale, altérité, féminisme…

Continuer la lecture Roméo et Juliette, le complot

Bonnes nouvelles

Les apprentis-auteurs de la 6eme 4 du collège Georges Politzer de La Courneuve ont de « Bonnes nouvelles » à partager !  Que ce soit des vacances en famille, des épopées fantastiques, ou encore des réussites culinaires, les élèves ont partagé dans ce recueil de nouvelles leurs histoires, réelles ou imaginaires. Accompagné.e.s par l’auteur Antonin Crenn, ils et elles ont pu découvrir différents procédés littéraires, jusqu’à écrire leurs propres histoires.

Continuer la lecture Bonnes nouvelles

Et vous, quelle est votre « Madeleines musicales » !

« Coucou papi, est-ce que tu écoutais de la musique quand t’étais jeune ? »

Les 3eme A du collège Gisèle Halimi d’Aubervilliers sont partis à la rencontre de leurs héritages, histoires et mémoires. Accompagnés de la comédienne et menteuse en scène Sarah Rees, ils ont ainsi exploré « le récit qui génère une mise à distance, le rapport intergénérationnel, la musique comme témoin de moments-phares de nos vies ».

A partir d’interviews de personnes de leur entourage, les élèves ont travaillé avec l’artiste à une mise en corps et théâtre de ces témoignages individuels pour faire naitre un récit collectif au plateau. Du fait de la situation sanitaire, la création a été adaptée, prenant la forme d’un film théâtral et sensible, narrant de façon chorale l’histoire de ces différentes rencontres.

Les acteurs du projet

Les élèves de 3eme A du collège Gisèle Halimi d’Aubervilliers

Artiste : Sarah Rees, comédienne, autrice et metteuse en scène

Réalisation : Sarah Rees et Nicolas Novak

Chargée de projets : Laura Ronca

Enseignantes : Esther Bassilana, Isabelle Darras,

Ce projet a été conçu et mis en œuvre dans le cadre du dispositif « La Culture et l’Art au collège » initié par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis. 
Continuer la lecture Et vous, quelle est votre « Madeleines musicales » !

L’Autre possible

Des êtres hybrides ont vu le jour grâce aux élèves de 6e B du collège Victor-Hugo de Noisy-le-Grand et à la photographe Magali Lambert. La classe s’est exercée à l’hybridation avec la technique du couper/coller/assembler, puis par le dessin à la peinture, sur des photos de l’artiste… et sur leurs propres images réalisées en atelier.

Leurs modèles : des animaux naturalisés apportés par Magali et d’autres, bien vivants, rencontrés lors de sorties. Magali a ensuite photographié les élèves en studio afin qu’il s’hybride soi-même. Qui sont ces personnages ?
Humains ou animaux, photos ou dessins ? À la frontière des genres, chacun a écrit l’histoire de sa créature, accompagné par Antonin Crenn, auteur.

Continuer la lecture L’Autre possible

Quand les œuvres d’art rencontrent les collégiens !

En s’appuyant sur les propos de Marcel Duchamp « c’est le regardeur qui fait le tableau », les projets « Œuvres en résidence » (OER) sont des invitations faites aux jeunes de jouir des œuvres pour ce que l’on y voit, ce que l’on peut en faire, ce que l’on veut en dire.

La série de projets « Œuvres en résidence » (OER) est conçue comme un partage des regards, entre des collégiens et des œuvres de la collection départementale d’art contemporain. Cette mise en dialogue se fait par l’entremise :

  • d’un artiste qui présélectionne dans la collection des œuvres qui l’inspirent pour les partager avec une classe et engager les jeunes dans un processus de création autour des œuvres ;
  • ou d’un.e curateur.rice qui amène les élèves à concevoir leur propre exposition
Cette année cinq aventures artistiques ont eu lieu en Seine-Saint-Denis. Nous vous proposons d’entrer dans la fabrique de ces regards pluriels autour des arts visuels.
Continuer la lecture Quand les œuvres d’art rencontrent les collégiens !

Carnet de confinement

De mars à  mai 2020, Citoyenneté jeunesse a traversé le confinement.  A l’association, nous défendons un accompagnement des projets artistiques et culturels au plus près des partenaires, des enseignants, des jeunes, c’est-à-dire sur le terrain : dans les établissements scolaires. Pourquoi et comment continuer à faire vivre les projets dans la distanciation imposée quand la réalité rattrape chacun et ordonne les priorités.

Continuer la lecture Carnet de confinement

Par-delà les frontières

Notre projet avait pour objectif d’interroger la notion de frontière à travers le théâtre. Nous allions écrire et jouer nos textes sur la frontière en travaillant sur peuples originaires d’Amérique du Sud.
Et puis, tout à coup, une nouvelle forme de frontière est venue s’imposer entre notre projet et nous : le confinement.
Il était important pour nous d’imaginer une nouvelle méthode de travail qui nous permette de mener à bien une forme ré-inventée de notre projet.
Nous avons choisi de re-questionner notre sujet sous le prisme de l’actualité : la/les frontière/s en temps de Coronavirus.
Faute de pouvoir vous présenter notre travail lors d’une restitution publique, nous avons consignée ici toutes nos étapes de recherche et d’élaboration. Nos travaux d’écriture en français et en espagnol, nos dessins et des images qui nous ont inspiré. Des rencontres virtuelles nous ont permis d’avancer sur des choix de personnages et de dramaturgie.
Vous pourrez ici découvrir certaines de ces étapes et écouter notre pièce de théâtre !

https://padlet.com/roxanacarrara/1cth448q4lhz3mof

Continuer la lecture Par-delà les frontières

Un portrait pour mieux s’imag(in)er

Apprendre à « se regarder », accepter son image, se trouver beau, avoir un regard bienveillant « sur soi et sur les autres », ont été des interrogations primordiales et un moteur pour les jeunes durant le projet. 

Lorelei Buser Suero a su sensibiliser et captiver les élèves de la 5e segpa. Par son approche sensible et singulière, elle a su impliquer les jeunes à sa démarche en les questionnant à travers différentes techniques photographiques. Elle a su aussi les rassurer en les guidant et en leur donnant l’espace nécessaire pour s’exprimer.

Ce livret est un aperçu d’un des nombreux ateliers, des photos prises dans une salle de classe transformée en studio photo où chaque élève a été à la fois photographe et modèle.

Nous vous laissons découvrir leurs portraits.

Continuer la lecture Un portrait pour mieux s’imag(in)er

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger